Après avoir passé plus de 2 mois dans ce pays incroyable aux mille et une facettes je vous propose aujourd’hui un carnet de voyage en Inde du Sud..

 Goa

 

Connues pour leur coté hippie notamment, Goa et ses plages de rêve est la première destination touristique indienne pour ceux qui souhaitent faire quelques jours au bord de la mer. Que l’on soit plutôt farniente ou soirée à danser jusqu’au bout de la nuit, tout le monde y trouve son compte sur les très nombreuses plages de Goa ! Conseil, évitez la plage de Calangute que j’ai trouvé sale et vraiment (trop) touristique.

Pour ma part, gros coup de coeur pour la  celle de Palolem située au sud de la région de Goa. Calme et authentique.

 

plage goa Inde du sud

Hampi

 

Inscrit au patrimoine mondiale de l’Unesco, le site d’Hampi fait clairement partie des immanquables en Inde du Sud. Vestiges de l’ancienne capitale du dernier royaume Hindou de Vijayanagar, le site se situe entre collines escarpées, jungle et rivières (où l’on trouve accessoirement des crocodiles..).

Le site étant assez grand de nombreux locaux proposent directement de vous emmener voir les vestiges plus éloignés moyennant quelques roupies.

Comptez au minimum 2 jours pour voir le site. Des bus depuis Goa, bangalore et Mumbai s’y rendent, possibilité de dormir sur place.

Voici une photographie d’un Shadhu prise sur le site d’Hampi lors de mon voyage.

 

inde du sud

 

Mumbai

Bordant la mer d’Arabie, Mumbai (ou Bombay) est la capitale économique de l’Inde et la 6ème ville la plus peuplée au Monde. Elle est à mes yeux une image de ce que représente le paradoxe de la société indienne. D’un coté la riche et puissante élite économique, de l’autre Dharavi, l’un des plus grand bidonville du Monde. Si l’on veut se faire une idée de ce que peut être l’Inde d’aujourd’hui je conseille vraiment de passer quelques jours dans cette mégalopole unique.

inde du sud

Alleppey

 

Situé dans l’état du Kerala, la ville d’Allepey est l’un des points de départ pour découvrir les backwaters. Ces canaux dont le réseau s’étend sur plus de 1500km ont vraiment un air de « livre de la Jungle » ! Il est notamment possible de passer la nuit sur un Houseboat. Comme je le conseille souvent ne réservez rien à l’avance, rendez-vous directement sur place, il y a un grand nombre d’agences touristiques locales qui proposent des tarifs intéressants.

 

 

Kochi

 

La ville de Kochi (ou Cochin) a notamment été rendue célèbre grâce à ses pécheurs et leurs immenses filets chinois qu’on trouve uniquement ici ou en Chine.  La partie de la ville la plus intéressante sera du coté de « Fort Kochi » avec de vieilles bâtisses de l’époque coloniale.

Avis aux amateurs de photos, le couché de soleil sur la mer avec les filets en premier plan vaut le détour !

2 jours suffiront pour voir l’ensemble du lieu.

inde du sud

Si vous avez un peu plus de temps pour votre séjour en Inde du Sud, j’ai entendu beaucoup de bien également de Pondicherry et Madurai qui n’étaient pas sur ma route, à vous de partir à l’aventure !

 

 

Localisation géographique des lieux

 

 

 

Conseils pour découvrir l’Inde du Sud

 

  • Meilleure période : De décembre à mars est la meilleure période avec les températures les plus agréables pour visiter le sud de l’Inde.

 

  • Combien de temps partir ? Au (grand) minimum je conseille 3 semaines afin de pouvoir voir le maximum de lieux car les distances sont importantes.

 

  •  Vol aller/retour : Paris-Bombay à partir de 360 euros (peut bien entendu augmenter en haute saison) Si tu veux quelques conseils pour réserver ton billet d’avion voici mon article à ce sujet 

 

  • Monnaie : Roupie Indienne : 1 euros = 75 roupies indiennes

 

  • Comment se déplacer ? Le meilleur moyen de se déplacer en Inde est le train (3ème réseau ferroviaire au Monde). Pour réserver vos billets en ligne l’unique solution est le site Cleartrip, si vous êtes un peu perdu au niveau des différentes classes voici un article de WorldWildBrice très clair à ce sujet. Le réseau de bus est également très bien développé en Inde (les routes le sont moins par contre attention aux secousses notamment en bus couchette), je me servais lors de mon voyage soit de Cleartrip soit de Redbus pour réserver mes billets de bus. Pour les courts trajets, vous trouverez toujours un rickshaw qui vous proposera le trajet, pensez toujours à négocier.

 

  • Visa touristique de 6 mois à simple entrée ou à multiples entrées à se procurer obligatoirement avant l’entrée sur le territoire. Depuis 2015 le E-visa est disponible pour l’Inde 

 

  • Comment retirer son argent ? On trouve souvent des distributeurs de billets en Inde, surtout dans les lieux touristiques. Rien ne sert de retirer trop d’argent d’un coup, pour vous donner un exemple je n’ai jamais retiré plus de 50 euros (3500, 4000 roupies), ce qui fait déjà une grosse liasse de billets, et cela me suffisait amplement pour plusieurs jours de voyage.